Ballade À La Lune - Various - Chant & Poésie (N°1 CE - CM 1 Émissions De La Radio Scolaire 1976-1977) (Flexi-disc)

8 thoughts on “ Ballade À La Lune - Various - Chant & Poésie (N°1 CE - CM 1 Émissions De La Radio Scolaire 1976-1977) (Flexi-disc)

  1. Je viens voir à la brune, Sur le clocher jauni, La lune Comme un point sur un i. Peut-être quand déchante Quelque pauvre mari, Méchante, De loin tu lui souris. Dans sa douleur amère, Quand au gendre béni La mère Livre la clef du nid, Le pied dans sa pantoufle, Voila l'époux tout prêt Qui souffle Le bougeoir indiscret. Au pudique hyménée.
  2. C'était, dans la nuit brune, Sur le clocher jauni, La lune Comme un point sur un i. Lune, quel esprit sombre Promène au bout d'un fil, Dans l'ombre, Ta face.
  3. Dec 10,  · 07 Ballade à la lune - poésie d'Alfred de Musset. Centre Musical et Artistique. Ballade à la Lune. Comptines et chansons pour enfants. Ballade à la lune. Learn French with Vincent. Ballade a la lune Georges Brassens" MJM " Ballade à la Lune-bSfH_OIBfBk. Phamvansang Ballade à la Lune. Parham Kandra. 0.
  4. Comme un ours à la chaîne, Toujours sous tes yeux bleus Se traîne, se traîne, L'océan montueux. Et qu'il vente ou qu'il neige Moi-même, chaque soir, Que fais-je, que fais-je, Venant ici m'asseoir? Je viens voir à la brune, Sur le clocher jauni, La Lune, La Lune, Comme un point sur un «i». Alfred de MUSSET Contes d'Espagne et d.
  5. Ballade à la lune. 16 octobre Ballade à la lune. Alfred de Musset. C’était, dans la nuit brune, Sur le clocher jauni, La lune Comme un point sur un i. Est-ce un ver qui te ronge Quand ton disque noirci S’allonge En croissant rétréci? Qui t’avait éborgnée, L’autre nuit? T’étais-tu.
  6. La ballade, de baller, qui voulait dire «danser». On trouve ce mot pour la première fois en français chez Adam de la Halle en La ballade est une espèce de rondeau composé de trois couplets et d'un envoi, en vers égaux, avec un refrain, c'est-à-dire avec le retour du même vers à la fin des couplets, ainsi qu'à la fin de l'envoi.
  7. Ballade à la Lune Contes d’Espagne et d’Italie «C'était, dans la nuit brune, Sur le clocher jauni, La lune, Comme un point sur un i. Lune, quel esprit sombre Promène au bout d'un fil, Dans l'ombre, Ta face et ton profil? Es-tu l'œil du ciel borgne? Quel chérubin cafard Nous lorgne Sous ton masque blafard? N'es-tu rien qu'une boule?
  8. À travers les barreaux. Va, lune moribonde, Le beau corps de Phébé La blonde Dans la mer est tombé. Tu n'en es que la face Et déjà, tout ridé, S'efface Ton front dépossédé. Rends-nous la chasseresse, Blanche, au sein virginal, Qui presse Quelque cerf matinal! Oh! sous le vert platane Sous les frais coudriers, Diane, Et ses grands.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *